21 janvier 2007

[Label :002:]Trapez

Trapez est un sous label de Traum Schallplatten , dirigé par Riley Reinhold (Triple R) et Jacqueline Klein.


Spécialisé dans un son typiquement minimal techno , les productions sont souvent particulièrement mélodiques et groovy.Dans une interview Richard Riley Reinhold définit ainsi sa propre structure :
Par contre, Trapez — que nous avons lancé en 2000 avec comme seul et unique principe d'éditer de la musique qui nous fasse bouger — est plus un label pour DJ. C'est une structure avec laquelle on peut réagir plus vite que Traum, en particulier avec la section Trapez Ltd qui était au départ conçue comme un white-label. Dans la plupart des cas, ce sont les artistes qui nous contactent. Et de temps en temps, je fais une sélection sur Cd pour en donner un aperçu aux personnes qui ne peuvent pas acheter tous les maxis.

Les artistes évoluant au sein de Trapez ne sont pas des pointures deja confirmés mais appartiennent plutôt a une scène montante a surveiller de pres.On retrouve donc Oliver Hacke (premier album de Trapez : "Subject Carrier"), Gabriel Ananda (prolixe producteur d'ep , dirige son propre label Karmarouge et sa sous-division Karmarouge Noir ), Jeff Samuel (dernier album en date du label : "Step"), Alex Under (indubitablement fan je preferes citer un webzine que de me perdre en éloges :
Artiste en perpétuelle mutation, Alex Under évite la linéarité et se plaît à changer subitement de groove, mettant en contraste différents microsons provenant des variantes deep, minimal et house de la techno. Basses puissantes, humour et émotion, associés à une certaine dose de précision cérébrale, aident à créer une formule hypnotique procurant un effet physique immédiat, juste après le stimulus mental. Parfait pour se laisser emporter…

;2ème album du label : "Dispositivos De Mi Granja"), Audio Werner ("Just Dar It!" ), Shane Berry ("Losttime EP" ) ainsi qu' Akufen (pour la série des "Psychometry"au debut de l'histoire du label).


A n'en pas douter 2007 sera l'occasion de découvrir et d'apprécier une multitudes de sons et d'artistes de la nouvelle génération.

Extra :La radio devrait être mise a jour en conséquence d'ici peu.

Sources :
http://www.traumschallplatten.de/
http://www.wtm-paris.com/index.html
http://www.discogs.com/
http://www.boomkat.com/index.html
http://www.residentadvisor.net/
http://www.dmute.net/

2 commentaires:

Blandine a dit…

merci pour cette chronique illustrée de manière sonore, ce n'est jamais facile de parler de musique.
Cependant vous ne mentionnez pas la nationalité ni la localisation du sous label, bien que les allemands semblent les maîtres de la scène minimale techno, ce pourrait être un label... martien! (ouioui le son des envolées de poussières rouges - qui finissent par former des briquerouge noire- en loop est un must en matière de groove minimal^^

bonne continuation xx

Anarkhan a dit…

Je pensais que c'était un peu évident vu le nom du label parent "Traum Schallplatten" mais c'est vrai que ca mérite quelque précisions :
Traum Schallplatten
Werderstrasse 28
50672 Cologne
Germany